Thérapie enfant et ado

Bien-être et bien naître

Face à un enfant ou un adolescent en détresse ou vivant un événement difficile, la thérapie enfant et ado, peut aider à comprendre et à transformer des émotions, à déculpabiliser et apaiser la famille afin de freiner les éventuelles pathologies. Je propose en général une alternance entre séances individuelles et séances plus « systémiques » avec les parents et même la fratrie.

Se lever de bonheur

L’enfance n’est pas un long fleuve tranquille. Les étapes du développement sont cruciales : défusion avec la mère, sevrage, œdipe, entrée à l’école…
Des événements peuvent en outre perturber ces étapes : divorce des parents, échec scolaire, décès d’un proche, violences ou humiliations d’un adulte…

Le bébé et l’enfantL’adolescent

Le rôle de la thérapie pour enfant est de l’aider à :

Seamless pattern comic speech bubbles

  • Acquérir la propreté, le langage.
  • Gérer l’angoisse de séparation, les troubles du comportement
  • Les difficultés d’intégration en crèche, à la maternelle, à l’école
  • L’hyperactivité, l’agressivité, l’énurésie
  • les troubles du sommeil, les cauchemars, les peurs, les phobies ( à partir de 5 ans)
  • Les troubles scolaires (à partir du CP).
  • Surmonter des événements familiaux (séparation des parents, arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur, déménagement, deuil…)
Votre nourrisson n’émet aucun gazouillis, son regard est vide ou fuyant. Votre enfant pleure, devient silencieux, s’isole. Il est agressif à l’école ou en famille, violent ou trop docile, hyperactif ou incapable de se concentrer. Son langage est perturbé (prononciation ou syntaxe défaillante, inversion des mots et des syllabes…). Il devient boulimique ou anorexique. Le corps peut exprimer le malaise :vomissements, diarrhées, incontinence,mauvais sommeil. Cela vous inquiète, vous irrite, vous culpabilise.

Pour aller plus loin :
Art-thérapie enfants
L’adolescent est souvent réticent à consulter.
thérapie enfant et adoIl craint l’intrusion du thérapeute dans sa sphère privée ou le discours moralisateur et normatif. La thérapie ne peut fonctionner que si le « client » est conscient d’une souffrance et désireux de s’en débarrasser. Mais si l’ado franchit le pas, la communication avec un adulte lui permet de se responsabiliser.

L’apprentissage est un tissage et un métissage

Mon premier « devoir » est l’écoute active et neutre des plaintes, des désirs et des non-désirs, des projets et de l’absence de projets, des valeurs et des rejets des valeurs, des déceptions. Une écoute attentive, patiente, empathique. Je dois rassurer sur cet état d’adulte en devenir, dont les moments de découragements ou de transgressions sont sains et naturels.

J’interprète principalement 3 types de signes :

  • Les plaintes corporelles et somatisations diverses (insomnies, manque d’appétit, fatigue chronique, prise de poids, boulimie, anorexie…)
  • Les troubles du comportement (agitation, repli sur soi, apathie, isolement, transgressions, provocations, automutilations, toxicomanie…)
  • Les problèmes scolaires (absentéisme, indiscipline, mauvais résultats…)

Le rôle du thérapeute est de :

  • Gérer ses éventuels conflits, sans évidemment prendre partie pour les uns ou pour les autres ou à se poser en arbitre.
  • Prendre confiance en lui, à repérer ses points positifs
  • Comprendre et transformer ses idées noires
  • Se situer dans sa famille, le collège, le lycée, la société
  • Améliorer sa confiance en lui
  • Se libérer de la peur de décevoir, du rejet, de l’échec
  • Reconnaître ses compétences, ses points positifs
  • Clarifier ses désirs, ses projets, ses valeurs
  • Se sentir bien dans son corps
  • Canaliser son énergie, sa violence, ses pulsions négatives
  • Développer ses pulsions de vie, sa motivation
  • Exprimer sa différence, son originalité, mettre des limites
Pour aller plus loin :
Développement personnel adolescents

Je convoque l’expression corporelle et artistique pour laisser la personnalité s’exprimer. A travers le dessin ou la pâte à modeler (graphisme, choix des couleurs, proportion des personnages, précisions des détails…), l’enfant et le jeune adolescent projettent spontanément l’image qu’ils ont d’eux – même et de leurs rapports familiaux. Ils se retrouvent dans le jeu et la création, en direct avec leurs émotions et leur inconscient.

J’utilise beaucoup le psychodrame, les constellations familiales, la relaxation. Je collabore parfois avec des sophrologues, des spécialistes du massage et de l’hypnose.

Thérapies
individuelles

thérapies individuelles

De la douleur à la douceur

En thérapie individuelle, dans la « plainte » d’un « client » je suis à l’écoute de deux souffrances. Celle, actuelle, dans « l’ici et maintenant », et celle, plus enfouie, plus ancienne, qui peut surgir ou ressurgir aujourd’hui.

En savoir +

L’esprit

10294428_10203761183727331_2608729878147237740_n-300x300

Etre intégratif,
c’est être créatif

Je m’inscris exactement dans la mouvance de la psychothérapie intégrative, qui, comme son nom l’indique, est fondée sur une intégration des grands courants thérapeutiques,des différentes écoles.

En savoir +

Share